Atelier 2 – Diversification de l’assolement et couverts végétaux

Toutes les actualités
Frédéric Thomas à Mécamaïs 2012
La monoculture de maïs est très souvent utilisée dans le Bassin de l’Adour car elle garantit un revenu pour les agriculteurs. Cependant, cette pratique montrerait ses limites dans certaines situations, notamment au niveau agronomique, comme le dénoncent plusieurs experts.

La conditionnalité des aides PAC de la réforme 2015 a poussé à la diversification de l’assolement et à la mise en place des couverts végétaux. Le but de cet atelier est de transformer cette contrainte réglementaire en opportunité.

La diversification passe par deux éléments : une diversité de cultures à ajouter à l’assolement et une diversité dans l’interculture grâce aux couverts.  A partir d’une situation de monoculture de maïs sans couverture hivernale (cas type), deux rotations possibles seront passées au crible au niveau agronomique, économique et technique. Frédéric Thomas (revue TCS) interviendra pour présenter une possibilité simple qui vise à intégrer une légumineuse et des couverts dans la rotation. Il nous présentera également une rotation plus complexe basée sur les principes de l’agriculture de conservation. Attention, il ne s’agit pas d’éliminer la monoculture de maïs mais bien de proposer des pistes  pour l’adapter aux nouvelles exigences tout en maintenant un revenu identique.

Venez donc découvrir des pistes possibles de diversification en ayant toujours en tête de maintenir votre revenu à l’identique !

Intervenants : Frédéric Thomas (revue TCS) et Eric Figureau  FD Cuma 32

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

La revue TCS est partenaire de la journée Mécamaïs.

Lire la suite de l'article

05 Septembre 2018

Vous trouverez de nombreux conseils pour l’entretien de votre semoir monograine sur la fiche qui suit.

Lire la suite de l'article

Quel que soit le type de maïs implanté, la récolte se déroule souvent dans des conditions humides.

Lire la suite de l'article